YOGA Qi GONG & Bain Bols Sonores Tibétains


Atelier Yoga doux & Bain Bol Tibétains Sonore & Qi Gong 

Samedi & Dimanche matin de 10h a 11h30 -4 mai printemps-été-automne 2024

 

Quebec Gîte Percé GASPÉSIE 

Pratiquer le Qi Gong est l’art d’entretenir la santé en laissant la vie jaillir en Soi, 

révéler l'unité  et universelle.

La paix agit de l'intérieur par la pratique de l'écoute libre de la détente du corps et de la conscience. 

Grâce au lâcher prise psycho-physiologique,

le processus d'auto-régénération intra cellulaire libre s'active.

Cette gymnastique énergétique est respectueuse de chacun.

Le mental et les émotions personnelles fusionnent dans le coeur peu à peu pour s'harmoniser dans toute l'aura et se transformer en rayonnement libre de l'Amour universel.

 Le Qi Gong permet de se centrer, d' aligner et unifier nos corps subtils sur tous les plans de la conscience de notre être.

Je propose des outils et techniques postures et méthodes simples, uniques et synthétisés afin d' équilibrer et d'aligner respectueusement les centres d’énergie, points d’acupunctures et chakras.

 

 

Le Qi gong est adaptés aux facultés, aux potentiels et à la structure physique et énergétique unique de chacun.

Il est possible de s'y inscrire tout au long de l' année

 sans pré requis, les groupes incluent tous les "niveaux". 


 

 

Les notions abordées en séances stages formations et Ateliers:


Vivre la synthèse de notre monde invisible et de notre monde matériel pour unifier l’Esprit à la matière.


S accorder en resonnance un nouveau regard afin d unifier le monde matériel avec la source originelle. 

Les attachements aux sens physiques et subtils dispersés et confus dans l epoque actuelle de libérations planétaire Illuminer par son cœur les mémoires d'âme.

Comprendre dans son Coeur et son corps la synthese de lumiere de toutes les dimensions de consciences qui sont la lumiere et la vie. 

Ainsi tous les aspects des corps de la personnalité et s' éveiller progressivement a l unification interieure.
 Unifier ses 5 sens grossiers et subtils et ses centres en un centre ultime d’ ou émane le monde visible et invisible matériel et subtil sur la trame etherique universelle.

Se laisser faire dans le coeur et percevoir le monde en une vision unifiée de « l’Univers » .
Retrouver l'énergie perdue dans les expériences passées et durant les di
fférentes initiations passées et arrêter les cycles d'existences quasi infinies.

Dépasser les obstacles apparents de la vie matériel et retrouver une vie heureuse joyeuse et simple. 


Renforcer la connexion à la terre et à la sécurité intérieure profonde dans le coeur, le feu de ce qui nous nourri réellement pour se sentir entier, le contentement, la paix au delà des attachements et conditionnements .

Vivre et manifester ce que je souhaite vraiment dans ma vie, réaliser et conscientiser le réel, discerner les pulsions de vie pour simplement vivre et s’éveiller naturellement à sa réalité, libre des illusions émotives et mentales. 

Lâcher progressivement les craintes et les croyances sur ce qui m’en empêche de vivre.
Libérer l’abondance de son énergie vitale à tous les niveaux ainsi que financière s’abandonnant en confiance en soi et la vie.
Canaliser l’expression de sa parole dans le sentis libre spontané de ce qui vibre en soi.
Nous vivrons en e
ffet plusieurs exercices pour ainsi se repositionner intérieurement au delà des influences du monde.
S’ aligner intérieurement sur sa propre puissance naturelle. 

Vivre des exercices dans le rapport au corps physique et à l’unification de la construction des corps subtils.

Structurer sa vie en expansion de conscience naturelle par résonance vibratoire.
Nous partagerons des points de vue afin d’entrer en résonance ensemble et laisser jaillir une conversation libre sur les idées nouvelles, l' équilibre en soi de tous les aspects de soi et de sa vie.
Comment Fusionner les archétypes du masculin & féminin au coeur du couple. 

Nous vivrons des exercices pratiques corporels concrets de méditation simple et de
ressentis libre pour redécouvrir le réel de notre connexion interne et externe à notre source.

Libérer les anciens conditionnements psychologique de l’égo, libre de la confusion de la reflexion intellectuelle et libre des systemes de sensations & pensées conceptuelles, philosophiques et spirituelles;

Vibrer l’acceptation totale de soi.
La joie de notre nature spirituelle immortelle dans le coeur des cellules libres dans le corps...

L’ancrage et le centrage

Être ancré, c’est être connecté à la terre. C’est se sentir relié. C’est sentir cette connexion profonde qui existe entre nous et la terre, et être dans l’acceptation du moment présent.

Être ancré, en gros, c’est aussi sortir de ses pensées et prendre conscience de son corps dans son intégralité. C’est donc accepter pleinement son corps tel qu’il est et en prendre soin.

C’est habiter complètement ce corps qui est le nôtre et accepter de vivre notre vie ici sur terre.

Un synonyme de s’ancrer est s’enraciner. S’ancrer, c’est s’enraciner dans le sol, dans la terre, dans le réel, dans la matière, dans le présent, dans l’ici et maintenant, dans la jouissance du corps…peu importe les noms que vous utilisez chacun à sa propre manière de s'ancrer et de faire descendre le spirituel dans la vie.

S’ancrer, c’est sortir sa conscience de sa tête … et l’installer dans ses pieds et ses anches.

C’est fusionner le monde des rêves, des pensées, du spirituel avec le monde terrestre, corporel, le monde de la matière. C’est être pleinement là, dans le monde physique tout en état relié au monde subtil.

     Etre ancré en Soi en l’éternel présent?

  • - maîtriser ses pensées 
  • - se sentir plus en sécurité
  • - être moins angoissé 
  • - être moins fatigué et d’avoir plus d’énergie 
  • - Soulager certains problèmes de santé
  • - être serein ici et maintenant, peu importe l’endroit où vous êtes
  • être plus confiant et plus positif, peu importe la situation qui se présente
  •  - vous sentir à votre place
  •  - lâcher prise plus facilement
  • - accomplir plus facilement vos projets, vos rêves
  • - mieux vous sentir dans votre corps
  • - accepter la vie et de moins lui résister

Dès que votre activité mentale s’emballe un peu trop, vous avez le choix : sortez vous balader en forêt, jardinez, faites des étirements, allez embrasser un arbre faites cela en pensant à vos pieds !

Se centrer dans le coeur

Ce centrer dans le coeur c'est trouver le centre ultime en soi qui permet d'accéder à un calme créateur sans partir dans les spirales de l'émotionnel et du mental, les croyances d'identification à ce que nous pensons du monde et de nous même s' estompent alors. 

C'est une porte vers la source de ce que nous sommes vraiment, qui nous a créé, le soleil intérieur relié à tout les niveau de la création visible et invisible, ce centre qui peut tout et sais tout de nous; s' adresser à son être intérieur ou moi supérieur, c'est permettre une communication instantanée avec la partie en soi qui gère tout l'inconscient et le subconscient. 

Les niveaux des centres inférieurs, feu magnétique de la terre, la matière, relation à la vie, la sexualité et à la jouissance, s'unifient aux centres psychiques supérieurs de nature électriques, la relation à l'univers et l'équilibre se fait au milieu pour intégrer toutes les oppositions en apparence,  une énergie lumineuse en spirale et d' Amour qui nous englobe peut jaillir de l'intérieur, tel un interrupteur qui éclaire suite à la connexion du + et - / du haut et du bas . Il s'agit donc de laisser l'espace, et de créer des espaces temps libres de toutes activités de pensées subjectives. 

A un certain niveau, une information claire naturelle jaillit de la communication avec notre source, notre étincelle d'éternité qui a créé notre histoire de vie peut tout pour nous. 

Bienvenue 

Le Qi Gong de santé, une voie privilégiée pour vivre la sagesse solaire originelle 

La Naissance de la vie humaine vient du «Qi» et commence et se terminent à partir de «Qi», les gens vivent toujours dans le « Qi ». La terre est entourée de « Qi », d’une atmosphère invisible qui contient des sols terrestres et des océans; terre et mer sont les lieux d’échange du monde, et la terre, les océans, les continents, même l’univers entier sont en fait du «Qi» matérialisé. Les anciens chinois pensaient que le « ciel et l’homme font un », cette compréhension et son utilisation est une vraie grande sagesse; le Qi gong en est plus qu’une expression unique et positive de cette idée, a longtemps brillé en Orient, dans la longue histoire de la civilisation humaine. Le développement de la science moderne et de la technologie, de plus en confirme l’authenticité de la vue « de l’unité de l’homme et du ciel » par la voie du Qi gong, sa science et son charme unique.

.La voie de l’union du ciel et de l’homme

 Après avoir compris le vrai sens de l’union du ciel et l’homme, l’étape suivante pour nous consiste à améliorer notre capacité d’autorégulation progressivement et constamment. Il faut noter que l’union du ciel et l’homme est non seulement une théorie profonde, mais elle est aussi une technique structurée et un état qu’on peut atteindre. Pour cela, il ne reste plus qu’à pratiquer. Donc à partir de maintenant, embarquons ensemble sur la route vers l’union du ciel et de l’homme!

“Ce qui est flexible est inébranlable” Lao-Tseu

En observant les combats entre animaux, les maîtres chinois ont constaté que la souplesse triomphait toujours de la force. Ils en ont fait une des bases de leur enseignement. En éliminant les tensions et les raideurs, la souplesse facilite la circulation du qi le long des méridiens ; en entretenant la flexibilité des muscles et des tendons, elle les protège et accroît leur longévité. C’est pourquoi les mouvements en forme de spirale, inspirés du serpent, maître de la fluidité, sont souvent utilisés. Les gestes toujours amples et circulaires, le rythme continu et très lent, permettent de s’assouplir tout en délicatesse.

“Le calme est maître du mouvement” Lao-Tseu

Exit les termes de compétition, d’obligation de résultat ou de performance. Dans l’univers du qi gong, il n’y a pas de perdant, car le chemin parcouru est plus important que l’accomplissement lui-même. Et c’est toute notre relation à l’effort qui s’en trouve transformée. Les postures comme les mouvements épousent la morphologie naturelle du corps ; le bon alignement de la colonne vertébrale est toujours respecté ; les articulations ne sont pratiquement jamais en extension complète. La détente est la clé de voûte du travail. Pour l’atteindre, il faut oublier le « vouloir-faire » et découvrir le « laisser-faire ».

“Expirer l’usagé, inspirer le nouveau” Zhuangzi

C’est le travail respiratoire et la concentration de la pensée qui transforment ce qui pourrait n’être qu’une activité purement physique et mécanique en une pratique plus complète. 
La respiration est essentielle, car elle est le vecteur du qi, qu’elle guide vers nos cellules. Il en existe plusieurs, mais on utilise le plus souvent la respiration naturelle abdominale. Elle accompagne postures et enchaînements et, comme eux, doit être ronde et douce : régulière, sans à-coups, et jamais amplifiée de façon volontaire. 
En chassant les émotions négatives, qui sont souvent à l’origine du stress, la respiration participe à la détente et permet à la conscience de mieux s’impliquer dans chaque exercice.

“Plus on s’éloigne, moins on apprend” Lao-Tseu

L’aspect extérieur du travail est important, mais il n’y a pas de recherche de l’esthétique. En qi gong, le geste n’est beau que lorsqu’il est « juste », c’est-à-dire lorsqu’il n’est pas une simple imitation vide de sens, mais le résultat d’un véritable cheminement intérieur, qui passe par la prise de conscience de plus en plus subtile de toutes les parties du corps sollicitées. Ecouter ses sensations est fondamental : des impressions de légèreté ou de lourdeur, de chaleur ou de fraîcheur, des démangeaisons ou des fourmillements, sont autant d’indicateurs précieux qui renseignent sur la progression du qi dans les méridiens. Peu à peu, le corps ne travaille plus tout seul mais en synergie avec la pensée.

“Chez l’homme il y a trois joyaux : le ‘jing’, le ‘qi’ et le ‘shen’” Philosophie taoïste

La médecine chinoise partage avec d’autres cultures une notion de « corps subtil ». Celui-ci doit être pris en compte lorsque l’on veut rester en bonne santé et serein. L’être est composé de trois éléments : le jing (l’essence), le qi (l’énergie) et le shen (l’esprit). Pour simplifier, jing correspond à ce que nous appelons le patrimoine génétique, la vitalité de base, et à un plan physiologique ; qi représente le souffle vital, il est véhiculé et influencé par la respiration, elle-même reliée au cœur et au plan affectif ; shen renvoie à la vie de l’esprit. De leur équilibre dépendent bien-être et longévité.

En soulageant les tensions physiques, en permettant de mieux gérer ses émotions et en apaisant l’esprit, le qi gong permet d’harmoniser ces trois plans. « Si l’homme se délivre des lumières de l’intelligence, il pourra être exempt de toute infirmité. » Si cette invitation orientale nous choque, c’est bien parce que nous sommes habitués à laisser notre esprit gouverner notre corps d’une main de fer. Pour le rendre plus fort, plus beau, plus aimable. Et si le qi gong, ainsi que d’autres pratiques visant à rétablir l’équilibre entre notre corps et notre esprit, nous attire de plus en plus, c’est sans doute parce que nous, Occidentaux, ressentons le besoin de commencer à nous traiter avec davantage de douceur.